Cinéma : Tamara 2, les dangers de la liberté


Plébiscitées par le public en 2016, les péripéties de Tamara reviennent au cinéma ! Plus abouti, ce nouvel opus est une chronique touchante sur le début de l’âge adulte. Héloïse Martin, Rayane Bensetti, Sylvie Testud, Cyril Gueï et Blanche Gardin renfilent leurs costumes, tandis que d’autres se joignent à eux, et forment une belle distribution. Actuellement au cinéma.

Tamara est séparée de Diego depuis deux ans. Elle quitte enfin le nid pour vivre l’aventure étudiante à Paris avec sa copine Sam. En galère d’appartement, elles acceptent une coloc avec Wagner. Problème : Diego fait partie du lot, et il n’est plus célibataire ! Pour Tamara, qui rêve d’oublier sa petite vie de province, ça commence mal… Et tout se complique lorsqu’elle flashe sur James, le mec parfait : étudiant-photographe-mannequin-DJ canon, star des réseaux sociaux ! Pour l’approcher, elle va devoir devenir populaire et jouer dans la cour des grandes… Tout ça sous le regard de Diego… Entre la fac, l’ex, le futur-ex et des parents toujours sur son dos, il va falloir faire les bons choix !

Globalement, ce second opus des aventures de Tamara est divertissant. Le spectateur suit avec plaisir l’arrivée de la jeune femme dans la capitale, entre clichés et déconvenues. Le scénario est bien écrit, et savamment nuancé, entre ce que les protagonistes rêvent et ce que la vie leur permet d’accomplir. Les scénaristes se reposent sur ce contraste afin de faire évoluer l’histoire. Deux scènes marquent particulièrement cette écriture : le voyage en TGV, image d’une découverte en accéléré de ce qu’est Paris d’un point de vue provincial, et la danse endiablée et applaudie lors d’une virée en Normandie, idéalisation du succès, pas si cool qu’il n’en paraît. Le long métrage pointe du doigt les effets dévastateurs de la célébrité, de la naïveté, ainsi que le désir d’être populaire, où la liberté n’est qu’un leurre. Cette célébrité soudaine et nocive est l’amour que Tamara va chercher aux quatre coins de la Terre alors qu’il est sous ses yeux et qu’elle refuse de le voir, tant l’étudiante est obnubilée par ses envies d’ailleurs. Un sujet taclé par les auteurs : les influenceurs, les marques, les réseaux en prennent pour leur grade, en raison de leurs côtés néfastes sur la société et de leur contraste saisissant entre la réalité et le virtuel. En effet, l’ex lycéenne se sent seule dans son quotidien, or elle est suivie par des milliers de followers. Elle ne pense qu’à partager ses moindres faits et gestes sur Instagram, mais est incapable de communiquer avec Diego.

Ces mœurs actuelles sont mises en scène sobrement, hormis certains passages aux effets spéciaux superflus et ridicules, qui n’apportent rien à l’histoire. Le réalisateur a su mettre en valeur Paris, ses étudiants, ses monuments, ses rues vivantes et ses nuits si renommées. Le résultat est brut et poétique. Le seul reproche qui pourrait être fait est le manque de coups durs dans la vie de Tamara et ses comparses, comme si tout était rose et facile lorsqu’une personne arrive dans une ville qui lui est inconnue.

L’ensemble est servi par des acteurs attachants. Ils donnent vie à ses personnages complexes, perdus entre l’adolescence et l’âge adulte. Ils se cherchent, savent ce qu’ils veulent sans pour autant assumer les conséquences de leurs actes. Ils incarnent des jeunes affaiblis par les non-dits et le manque de communication. Héloïse Martin est craquante et juste en Tamara, Rayane Bensetti est charmant en nageur compétiteur et ex de Tamara, pas très clair concernant ses sentiments. Les personnages gravitant autour d’eux sont développés, ne sont ni des caricatures, ni des clichés. Sylvie Testud, Blanche Gardin, Annie Cordy, Bruno Salomone, Cyril Gueï, Noémie Chicheportiche, Jimmy Labeeu, Oussama Kheddam, Idrissa Hanrot et Manon Azem complètent brillamment la distribution.

Ce volume 2 des péripéties de Tamara est un joli film, entre divertissement et prise de conscience. Une comédie légère qui n’hésite pas à aborder des sujets plus graves; tout en dédramatisant les situations les plus décilates. Un agréable moment à passer entre amis.

Tamara Vol.2, un film d’Alexandre Castagnetti, d’après les bandes dessinées éponymes de Zidrou et Christian Darasse • Avec Héloïse Martin, Rayane Bensetti, Sylvie Testud, Bruno Salomone, Cyril Gueï, Blanche Gardin, Noémie Chicheportiche, Jimmy Labeeu, Oussama Kheddam, Idrissa Hanrot, Manon Azem… • 1h42 • Sortie le 4 juillet 2018.

Tamara Vol.2

8.5

Réalisation

8.0/10

Scénario

8.5/10

Dialogues

8.5/10

Interprétation

9.0/10

Pros

  • D'excellents acteurs
  • De l'humour
  • Des sujets délicats

Cons

  • Des effets spéciaux superflus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *