Les prix SNCF


Souvent, quand le public évoque la SNCF, il râle à propos des retards (en réalité, pas si nombreux, comparé au nombre de trains circulant simultanément sur l’ensemble du réseau ferroviaire), des grèves (au moins les cheminots, eux, essaient de se battre pour leurs droits, ils devraient être un exemple si les Français ne veulent pas perdre tous leurs acquis sociaux), et des prix.

Tout d’abord, soyons clairs : aucun voyageur ne paie le prix réel de son voyage en TGV, TER ou Intercités. Sinon, croyez-moi, votre billet vous ruinerait, à moins que vous ne soyez Crésus.

Malgré cela, ces prix sont injustes. Ceux qui réservent à l’avance, qui s’organisent, achètent leur sésame à un prix correct (souvent autour de 30 euros, toutes destinations confondues). Mais ceux qui sont dans l’impossibilité de s’y prendre à l’avance (que celui qui est capable de prévoir un décès lève la main), sont pénalisés par une grille tarifaire aberrante, avec des prix atteignant parfois les sommets (j’ai déjà vu un billet à 234 euros pour un aller simple)… Un tarif au kilomètre serait plus juste.

Si j’écris aujourd’hui, ce n’est pas pour contester ces tarifs (quoi que…), mais pour réagir concernant l’algorithme du site internet de réservation et de son application. Là, on atteint le comble de la bêtise… Vous renseignez tous les champs obligatoires et validez votre recherche. Vous choisissez le trajet qui vous convient, votre place, et vous validez. Au moment de payer, vous vous rendez compte que la place attribuée ne vous convient pas tout à fait. Vous refaites alors une recherche identique à la précédente, avec un résultat semblable. Et là, vous observez le total de votre commande. Aïe… Tandis que votre première “réservation” affiche un montant de 51 euros, la seconde, réalisée quelques secondes plus tard, vous coûtera… 58 euros. Soit 7 euros de plus, sous prétexte que vous avez déjà effectuez cette recherche. En toute logique, vous optez pour la première version. Par contre, le prix, lui, est illogique.

Un conseil, si vous ne voulez pas vous retrouver dans cette même situation : utilisez la navigation privée de votre navigateur ! Pas d’historique de recherche enregistré, pas de prix plus élevés. Vous subirez quand même les tarifs farfelus de l’entreprise, mais plus les fluctuations comme celle citée en exemple ci-dessus. De rien, c’est gratuit.

Un clic, des euros en plus. Je ne comprendrai jamais ce fonctionnement…

Lily.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *