Vu et approuvé : L’accident


Mise à jour du 7 mai 2018 : la minisérie L’accident sera diffusée sur France 3 à partir du 31 mai.
Spoiler alert : l’avis contient des informations sur le déroulement et le final de la série.

Avis

Diffusée entre le 4 et le 18 décembre sur La Une (Belgique), la minisérie L’accident a plongé le public au cœur d’un village breton en crise. Un panorama idéal pour des morts suspectes. Adaptation réussie du roman de Linwood Barclay, L’accident multiplie les scènes tendues, avec un cliffhanger brillant à chaque fin d’épisode. L’histoire s’arrête en suspend, et le téléspectateur n’a qu’une hâte : découvrir la suite, les avancées des différentes enquêtes, et enfin connaître l’issue de l’affaire. L’œuvre est un drame familial (Gabriel et Luna vont devoir apprendre à vivre sans Rebecca), mais aussi sociétal. Elle est un portrait d’un village peu vivant, où le chômage règne en maître et où le centre-ville est devenu fantôme, désertique.

C’est aussi l’histoire de mensonges, d’une vengeance, d’un règlement de compte, avec l’argent comme mobile. Manque d’argent, factures impayées, réussite sociale, le quotidien est sombre pour les habitants de Sainte-Lune. Comme quoi, l’argent ne fait pas le bonheur, au contraire : il détruit des familles entières…

Les enquêtes sont bien menées, les fausses pistes se multiplient. Chacun est un coupable potentiel. En effet, connaît-on réellement les personnes de notre entourage ? Les apparences sont trompeuses, les masques tombent, les déceptions s’enchaînent. La minisérie sème le doute, avec l’idée que tout le monde voit ce qui l’arrange et occulte ce qui dérange. Tout mène à l’accident, vraiment ? Et si cela n’en était pas un ? Le danger est partout lorsque la vérité est proche. Le suspens est habilement maintenu, et ce jusqu’au dénouement imprévisible. Ce dernier est digne des plus grands polars.

La mise en scène est originale, à la fois sobre et déroutante, notamment lorsque le réalisateur choisit l’accélération de l’image, plutôt que l’ellipse temporelle. Un choix judicieux qui permet de mieux cerner les différents lieux de l’action. Lieux où évoluent des personnages complexes, finement décrits par les scénaristes, et interprétés par d’excellents acteurs, Bruno Solo en tête, qui livre une performance remarquable d’un homme en quête de vérité.

Bref, L’accident est une série à ne pas manquer ! Preuve en est, elle était en compétition au dernier Festival de la fiction TV de La Rochelle (Charente-Maritime). Elle sera prochainement diffusée sur France 3 (courant 2017).

6×52 minutes

Réalisateur : Edwin Baily
Scénario : Olivier Prieur, Bruno Solo
Adaptation : Olivier Prieur, d’après The Accident, de Linwood Barclay
Production : Gétévé Productions, Solo’n Co Production

Distribution principale

Bruno Solo (Gabriel Cauvy)
Rose Montron (Luna Cauvy)
Charlotte Talpaert (Solène)
Charlotte des Georges (Sabine)
Frédéric Andrau (Denis Clermont)
Marc Citti (Pascal Pamart)
Gabrielle Atger (Iris Lafargue)
Romane Portail (Anne Clermont)
Emma Colberti (Rebecca Cauvy)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *