Le bricoleur nocturne


Alors là, je crois que le respect a définitivement disparu de la surface de la France (pas de la Terre, puisque ce concept existe encore dans quelques pays)… Et le tapage nocturne, vous connaissez ?!

Oui, je suis agacée. Enervée par tant d’égoïsme. Un de nos charmants voisins (j’ignore lequel, il ne s’est pas vanté de ses exploits) a décidé de bricoler au beau milieu de la nuit. Et non, ceci n’est pas une mauvaise blague. Il a fait quoi au juste ? Eh bien c’est simple : il a réveillé tout l’immeuble (sans exagérer). Comment ? En perçant dans le mur en béton et en plantant des chevilles dans lesdits trous. Si bien que l’ensemble du voisinage a assisté gratuitement à un concert entre 2h30 et 4h du matin. Le joyeux boxon consistait en une alternance de coups de perceuse à percussion et de coups de marteau. Génial…

Autant les nuits blanches ne me dérangent pas quand je choisis de rester éveillée, autant les nuits écourtées subies me mettent hors de moi. Quand je regarde une série en direct, ou quand je participe à des soirées avec des amis, pas de soucis, j’assume d’avoir une tête de panda le lendemain et d’être fatiguée. Mais le bricolage nocturne, c’est abusé… La nuit d’après, il a recommencé, ce con, entre 1h et 1h30. Depuis, plus rien. Tant mieux ! Pourvu que sa lubie ne le reprenne pas…

Ce voisin doit apprendre le respect, et vite. Il vit dans un immeuble, avec de nombreux appartements. Donc pour le bien de tous, il est tenu de réaliser ses menus travaux en journée et pas au milieu de la nuit. Avec toutes les critiques qu’il y a eu les jours suivants à propos de ces bruits, j’espère qu’il a compris le message ! Je n’aime pas polémiquer, je déteste les conflits (qui les aime, en même temps ?), mais franchement, s’il recommence, nous n’hésiterons pas à faire constater ce tapage nocturne par un huissier, qu’importe le prix… Un comportement aussi aberrant doit être sanctionné… À bon entendeur…

Lily.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *