Coup de projecteur sur… Julie Zenatti


Chanteuse française née le 5 février 1981 (Paris), Julie Zenatti a débuté sa carrière artistique en 1996, avec le single Mon ami pour la vie. Passée par Notre-Dame-de-Paris (Fleur-de-Lys puis Esméralda) en France et au Canada, elle a fait ses preuves et enchaîne les succès.

Pourquoi on en parle : Julie est à l’initiative de l’album Méditerranéennes (ici ou là-bas), dans les bacs dès aujourd’hui. Composé de 17 titres, le microsillon réunit les cultures bordant la Méditerranée. Chimène Badi, Slimane, Elisa Tovati, Samira Brahmia ou encore Enrico Macias participent à ce beau projet culturel.

Le public découvre Julie Zenatti grâce à Notre-Dame-de-Paris (Luc Plamondon, Richard Cocciante), en 1998. L’adolescente, trop jeune pour donner ses traits à Esméralda, est Fleur-de-Lys et interprète notamment La monture, « un chef d’œuvre » selon ses propres mots (elle n’a pas tort). Étiquetée « chanteuse à voix », elle peine à assumer ce statut, puis finit par en jouer. Elle mérite d’ailleurs amplement cette étiquette, tant sa voix puissante lui permet d’interpréter un vaste répertoire musical. Superbe voix, certes, mais voix fragile : en 2005, lors d’un concert à Lille, la jeune chanteuse perd sa voix. Au repos forcé, elle est contrainte de se servir de sa voix autrement. Dès lors, elle apprend à chanter différemment, ce que public découvre avec La boîte de Pandore.

Déroutante, elle varie les univers musicaux, passe de la pop-rock au cirque, en passant par la musique classique, tente des mélanges et les réussit (Plus de diva est une pépite !). Elle s’essaie au doublage avant de raconter son expérience Notre-Dame-de-Paris dans une biographie touchante (Le journal de Julie Z) et d’enfiler le costume de coach vocal pour X-Factor. Blanc marque une rupture dans sa carrière : cette fois, elle parle d’elle. Ses chansons lui ressemblent. Elle, qui se cachait derrière les textes et musiques d’auteurs et de compositeurs, désormais, évoque des sujets qui lui tiennent à cœur, comme l’amitié, la famille, l’identité, les racines.

Réservée, elle laisse ses émotions prendre le dessus lorsqu’elle monte sur scène, offrant des performances remarquables. Sa joie de vivre et son humour communicatifs donnent le sourire à toutes celles et tous ceux qui croisent sa route. Proche de son public, contrairement à d’autres artistes, elle prend le temps de répondre à ses fans, notamment sur les réseaux sociaux.

Avec ce septième album, Julie Zenatti fait découvrir les cultures méditerranéennes à son public, et à celles et ceux qui souhaiteraient prendre le train en marche. Bonne écoute !

Discographie

2000 – Fragile (12 titres)
2002 – Dans les yeux d’un autre (15 titres)
2004 – Comme vous (15 titres)
2005 – L’amour suffit (6 titres)
2007 – La boîte de Pandore (17 titres)
2010 – Plus de diva (14 titres)
2013 – Quelque part… (5 titres live)
2015 – Blanc (16 titres)
2017 – Méditerranéennes (17 titres)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *